Il y a quelques temps, nous vous expliquions comment bien poser des panneaux de clôture rigides sur le sol. Voici un nouvel article, plus spécifique, consacré à l’installation d’une clôture sur un muret. Nous allons voir comment procéder à une pose réussie et comment bien choisir ses panneaux en fonction des exigences légales. En effet, selon l’usage auquel cette clôture sur muret est destinée, elle ne devra pas avoir la même hauteur.

Prenez le temps de découvrir cet article. Si toutefois vous avez besoin d’informations supplémentaires, notre équipe commerciale se tient à votre disposition pour tout renseignement. Vous pouvez facilement nous contacter par téléphone au 04 69 34 53 03 ou par mail à contact@lamaisondelacloture.fr.

Nos conseils pour une pose réussie

Pour commencer, nous allons voir quelles sont les solutions qui s’offrent à vous pour la pose de panneaux rigides sur un muret. En pratique, il existe deux options : la pose sur platine et la pose avec poteaux scellés. Laquelle doit-on préférer et dans quels cas ?

La pose sur platine : la solution la plus facile

Afin de faciliter la pose de ce type de grillage, s’il n’excède pas les un mètre de hauteur, La Maison de la Clôture, votre spécialiste grillage et portail, vous recommande l’utilisation de platines. Ces supports s’installent très facilement. Ils seront à visser directement sur le muret en béton. Ils permettent d’éviter le scellement du poteau : vous gagnez un temps précieux et pouvez poser votre clôture sur un muret qui existe déjà.

Pour commencer, il convient de visser la première platine, de préférence à l’aide d’une visseuse électrique pour plus de solidité, avant d’y glisser le premier panneau de grillage. Grâce aux bloqueurs, vous pourrez solidariser la clôture en attendant qu’elle soit entièrement posée. Renouvelez ainsi l’opération ainsi que suite jusqu’à ce que tous vos panneaux de grillage rigide soient installés.

Afin de répondre à l’ensemble de vos besoins, La Maison de la Clôture, vous propose des platines de 4 différentes couleurs : blanches, noires, vertes ou grises ; ainsi, elles s’accorderont parfaitement avec les panneaux de grillage rigide que vous aurez choisis.

Pour des panneaux hauts, préférez une pose sur poteaux

Dans le cas, où vous opteriez pour un grillage plus haut, il est préférable se tourner vers des poteaux classiques. Ils devront donc être scellés directement dans le mur.

Quelle hauteur de grillage choisir pour un muret ?

La Maison de la Clôture vous propose plusieurs hauteurs de grillage rigide afin de répondre à vos besoins de fermeture de terrain et de jardin.

Une contrainte légale

Il faut que vous sachiez que les murs de clôture doivent respecter un certain nombre de règles. En effet, le PLU (Plan Local d’Urbanisme) de votre ville peut en préciser la hauteur ; si ce n’est pas le cas, une loi spécifique existe, elle précise que :

  • Le mur de clôture ne doit pas dépasser les 3,20 mètres de hauteur si vous habitez dans une commune de plus de 50 000 habitants.

  • Il ne doit pas excéder les 2,60 mètres de hauteur si vous vous situez dans une ville de moins de 50 000 habitants.

Par conséquent pour le choix de vos panneaux, il convient de prendre en compte la hauteur totale de la clôture (celle du muret ajoutée à celle du grillage). 

Une hauteur de clôture à définir selon vos besoins

De manière générale, il faut savoir que plus la hauteur d’un grillage est importante plus il permet de se prémunir des intrusions. Aussi, outre les contraintes légales, il convient de choisir la hauteur de votre clôture selon votre besoin : la clôture sur muret doit-elle délimiter un jardin ou une entreprise ?, Sépare-t-elle votre domicile d’une route passante ou d’un chemin à faible passage ?, etc...

Aussi, si vous installez une clôture pour des raisons sécuritaires, il est préférable de la choisir la plus haute possible : une clôture de plus de 2 mètres de haut, qui plus est constituée de panneaux de clôture rigide, sera plus difficile à franchir que si elle mesure seulement 1 mètre. Dans le cas d’une clôture de piscine, il faut savoir que la loi impose une hauteur minimale d’1,22 m (par rapport au sol). Cette dimension a pour but de réduire le risque de chute de l’enfant dans l’eau.